LES DÉRIVES SONORES sont portées par l’association Le Rio dans le cadre de ses spectacles « Hors Les Murs ». Ces séances qui se déroulent dans des lieux à petite jauge (30 à 40 personnes) traduisent des moments forts pour le public comme pour les artistes. Dans ce contexte intimiste, la découverte artistique privilégie chaque note, et chaque morceau semble comme repensé, remanié, réarrangé pour l’occasion.

Le projet des Dérives Sonores propose aux personnes qui n’auraient pas la chance de vivre le concert en live, de le découvrir ultérieurement sur le web ; séances enregistrées avec soin par deux ingénieurs son et vidéo

REVIVEZ TOUTES LES DÉRIVES SONORES SUR NOTRE CHAÎNE YOUTUBE >

JEU. 16/11 – ELI WINTER

GUITARE PRIMITIVE

ESPACE DES AUGUSTINS – MONTAUBAN

Concert 19h 

Entrée gratuite sur réservation par mail uniquement >> lesderivessonores@rio-grande.fr

En partenariat avec L’Espace des Augustins

Crédit-photo : Julia Dratel

ELI WINTER (Chicago / USA)

Si vous avez vu ‘L’Homme qui tua Liberty Valance’, vous savez déjà qu’il peut y avoir autant de beauté dans un cactus que dans une rose, tout dépend de l’oeil du spectateur. De la même manière, on peut trouver une égale beauté dans l’aridité et la dissonance que dans la volupté et l’harmonie, tout dépend de l’oreille qui écoute. Dans la folk instrumentale et économe d’Eli Winter, le temps entre chaque note compte autant que la note elle-même. Ayant fait voeu de fidélité au primitivisme américain, des échos de John Fahey, Ry Cooder, Pauline Oliveros et Derek Bailey se propagent dans l’ellipse de sa musique. Ou quand la tradition revient vers le présent comme le fantôme des grandes expérimentations du passé.

Son troisième album solo, simplement intitulé ‘Eli Winter’, est sorti à l’été 2022 sur Three Lobed Recordings et inclut des collaborations avec – entre autres – Cameron Knowler, David Grubbs et Ryley Walker. Il sera en tournée européenne à l’automne 2023.