SAM. 2/11 : Brain Damage | Le Peuple de l'Herbe | Burning Heads

Soirée Bass Breakbeat & Distorsion

TARIFS 20/24 €

21h – Ouverture des portes 20h30

Possibilité de restauration sur place avec :

Nomad Kitchen – food truck éthique et gourmand !

"THE BIG TAKEOVER"

Avec Brain Damage, Le Peuple de l’Herbe & Burning Heads

C’est mathématique : évoquer des droites parallèles qui se croisent aurait autant de sens que de parler d’un cercle triangulaire…

Ici pourtant, trois univers, trois visions, trois parcours, entrent en collision pour incarner avec fracas le chaînon manquant reliant le punk-rock au reggae.
Le secret de cette fusion ne se trouverait-il pas tout simplement dans une manière de faire, une attitude, une inconditionnelle ligne de conduite « Do It Yourself » qui animent chacun des infatigables protagonistes ici réunis ?


La réponse sur scène, pour un Big Bang supersonique, à grand renfort de basses, de breakbeats et de distorsions.

BRAIN DAMAGE

Avec la réalisation de 14 albums et plus de 700 concerts, Martin Nathan multiplie depuis 20 ans les propositions artistiques les plus aventureuses et diverses, sous le nom de Brain Damage.

Considéré comme l’un des fondateurs de la scène dub en France, il y crée dès 1999 l’un des premiers live machine du genre, influençant toute une génération d’artistes, se réclamant de son héritage. Son côté visionnaire l’amène dès le début des années 2000 à collaborer avec certains maîtres du genre de la scène britannique (Zion Train, Alpha & Omega, The Disciples), et à se rendre à Londres pour une session mémorable au studio Conscious Sound en compagnie du MC Tena Stelin. Ce modèle de collaboration entre producteur français et chanteur britannique deviendra alors un passage obligé pour bon nombre d’acteurs de la scène, jusqu’à aujourd’hui.

/// www.facebook.com/braindamagedub ///

LE PEUPLE DE L'HERBE

Depuis 1997, Le Peuple de l’Herbe défend sa cause sur les scènes de France et de Navarre. 8 albums, 800 concerts au compteur et toujours cette même passion qui les anime. Leur logo, ce boxer avec une feuille dans la gueule, est un symbole pour beaucoup, une habitude pour certains, mais reste toujours aussi percutant pour la majorité.

Le Peuple de l’Herbe qui a débuté comme un simple duo de DJ’s avant de devenir un groupe, véritable machine de guerre sur scène, reste imprégné de cette culture. Et si ils ont essayé, au fil des ans, de se diversifier, se renouveler, c’est sans jamais se renier.

/// www.facebook.com/lepeupledelherbe ///

BURNING HEADS

C’est en 1988 que le groupe Burning Heads voit le jour. Dés sa création le groupe enchaîne les concerts partout où il le peut. Après la sortie de quelques EP Black & Noir (1991), Reds/Beggars(etc…) le groupe sort son premier album éponyme sur Semetary en 1992 puis son second Dive (1994) directement chez PIAS et avec pour producteur Jack Endino (faiseur de son pour Nirvana, Mudhoney…).

Burning Heads devient de plus en plus connues et les concerts à l’étranger se multiplient (Suisse, Belgique, Italie, Espagne). Puis Fred Norguet produit Super Modern World (1996) et les Burning deviennent un des chefs de file du punk rock hexagonal. Le groupe en profite alors pour sortir un cd The Weightless Hits (1997) rassemblant titres rares, faces B et inédits.

/// www.facebook.com/burningheads ///

Fermer le menu