CONCERT ORGANISé selon les mesures sanitaires en vigueur

Quelques consignes à préciser :

  • Port du masque obligatoire à partir de 11 ans

  • Concert en configuration assise et « distanciée » avec une jauge très réduite

  • Sens de circulation à respecter

  • Gel hydroalcoolique à disposition

  • Les services « bar » & « vestiaire » ne pourront plus être assurés

  • Un espace fumeur extérieur sera accessible

sam. 9/10 : HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS | LA BEDOUNE

Soul | rhythm'n'blues | blues

Un partenariat SMAC Le Rio Grande &Moissac-Culture-Vibrations
Ouverture des portes 20h30 /// concert 21h

Possibilité restauration sur place avec MARMITE & COMPAGNIEFoodtruck écoresponsable

Tarif prévente : 14€

L’accueil public et la billetterie du Rio Grande restent fermés jusqu’à nouvel ordre. Seules les billetteries électroniques sont disponibles.

Tarif sur place : 18€

hannah williams & the affirmations (uk)

Hannah Williams est l’une des révélations de la scène soul internationale de cette dernière décennie. Cette chanteuse anglaise à la voix d’exception s’est entourée d’un génial backing band originaire de Bristol pour nous offrir une musique Soul viscérale teintée d’ambiances psychédéliques. Une nomination aux Grammy Awards en 2017 et une tournée mondiale plus tard, la chanteuse Hannah Williams est consacrée ‟reine de la soul britannique” par Jay-Z himself. En 2019, elle dévoile un nouvel album, ‟50 Foot Woman”, enregistré en analogique dans la pure tradition vintage soul, entourée de son groupe de toujours, “The Affirmations” et du producteur Shawn Lee (celui d’Amy Winehouse, Lana Del Rey et Alicia Keys). Un résultat gospel, soul, funk qui présage un live tonitruant !

la BEDOUNE

BLUES

Après 10 ans de scène à trois, Cécile et Greg repensent La Bedoune, moins électrique, sans batteur… Leur volonté est de pouvoir diffuser leur musique non pas sous une forme « incendiaire » mais plutôt aussi sereinement qu’une rivière… On arrête difficilement un cours d’eau. Désormais, des compositions se mêlent aux reprises. Elles possèdent les multiples couleurs musicales dont Cécile est profondément imprégnée. Les textes sont en anglais, par goût : « cette langue est si agréable à chanter » et par pudeur : « comprend qui veut ». Le propos est simple et comme lui avait conseillé Pablo (chanteur émérite des Glory Hogs) : « tu es triste ? en colère ? heureuse ? Chante-le et ça devient du blues ! »

Cette formule rencontre un véritable succès, l’engouement du public et la reconnaissance des pairs, notamment le 1er prix du Challenge Blues 2019 qui les mènera à Memphis en 2020. C’est un rêve inespéré pour Cécile qui, bien que pétrie de musique noire américaine au point de berner des Américains « themselves » sur ses origines, n’a jamais foulé la terre de ses idoles !