Vend. 18/2 : DAVODKA | KT GORIQUE

RAP

Ouverture des portes 20h30 /// concert 21h

Possibilité restauration sur place avec Tropicália aux saveurs brésiliennes

Tarif prévente : 18€ /// Tarif sur place : 22€

Pass sanitaire obligatoire mais CONCERT DEBOUT – BAR OUVERT !

(sous réserve de modification des mesures gouvernementales…)

DAVODKA

Davodka revient avec un album plus engagé et abouti que jamais ! « Procès Verbal » rassemble tout ce qui fait l’identité de l’artiste : morceaux techniques de découpage où il laisse libre court à sa science de la punchline et sa technique incomparable du flow (Zeus, Anesthésie Vocale), titres profonds et personnels comme Pierre à l’Edifice, Je n’ai plus le temps, où il se livre sur une prod épurée et mélodieuse, d’autres plus légers et festifs comme l’hymne de ces soirées ratées qu’est Mieux vaut Deux foies qu’un, qui rappellera à tous les auditeurs au moins un retour (compliqué) à la maison !
En concluant la série désormais culte des Accusés de Reflexions avec le chapitre 3 et 4 présent dans l’album où il se permet le luxe d’inviter le groupe phare de la scène marseillaise le 3ème Oeil, connu pour ses prise de positions, Davodka délivre ainsi un message d’espoir et de prise de conscience dans une société troublée tiraillée vers les extrêmes qui est la nôtre.
Les thèmes déroulés tout au long de l’album résonneront dans l’actualité malheureuse, entre contexte politique houleux et crise se généralisant à tous les niveaux de la société.

KT GORIQUE

Après avoir quitté la Côte d’Ivoire à l’âge de 11 ans, KT Gorique a été éloignée de ses racines et d’une grande partie de sa famille pendant 16 ans. Ayant du mal à comprendre qui elle était et à trouver sa place dans le monde, la musique a toujours été son échappatoire et son moyen d’expression. Le reggae et la musique africaine ont toujours inspiré et influencé son rap, mais la fusion n’était alors jusque-là, pas entièrement assumée.

Elle a choisi d’adopter un son hybride jusqu’à lui coller à la peau, en élaborant une fusion unique mêlant reggae et hip-hop moderne, y ajoutant des touches de musique africaine et de grosses mélodies jouées par d’imposantes guitares. Le choix des instruments à la fois typique du reggae et de la trap, associé aux kalimbas, balafons et autres instruments traditionnels de la musique noire, offre ici quelque chose d’unique en termes d’univers sonore. Quant aux punchlines, elles, sont amenées de manière encore plus directe et percutante, pour délivrer un message inspirant, de motivation, de lutte, de spiritualité, et de transcendance.